You are currently viewing Comment visiter les ruines de Palenque au Mexique ?

Vous souhaitez des conseils pour votre prochain séjour dans le Chiapas ? On vous dit tout pour explorer les mystères des ruines mayas de Palenque, au sud du Mexique. Le terme « maya » désigne la civilisation florissante dans le sud de la péninsule du Yucatán, au Mexique, ainsi qu’au Guatemala, Belize, Honduras, et Salvador. La civilisation maya était composée de centres de pouvoir indépendants, unis par des langues, un calendrier, un système d’écriture, des rituels religieux et des coutumes communes. Palenque faisait partie de ce vaste réseau. C’est une étape incontournable lors de votre séjour mexicain. Visiter la cité maya de Palenque au Mexique c’est plonger au cœur d’une merveilleuse civilisation et d’une végétation incroyable. Palenque n’est pas seulement une cité ancienne, elle est aussi située dans une fabuleuse région : le Chiapas. Prolongez votre séjour pour découvrir Palenque et la région du Chiapas : des trésors naturels et culturels vous y attendent !

Se rendre aux ruines mayas de Palenque 

Palenque se situe dans l’État du Chiapas au sud du Mexique. Ce site est un incontournable lors d’un séjour mexicain. Vous pouvez l’inclure dans votre roadtrip très facilement. Séjourner dans la ville de Palenque offre la possibilité de découvrir le site très facilement.

Se rendre à Palenque depuis le Mexique et le Guatemala

Depuis San Cristobal de las Casas, 3 solutions s’offrent à vous pour visiter la cité maya de Palenque au Mexique : 

  • L’option la plus confortable et la plus sécurisée consiste à prendre un car ADO, comptez 9 h de trajet. Le car emprunte un long itinéraire depuis San Cris : Tuxtla Gutiérrez, Cárdenas, Villahermosa, dans le but de contourner les blocages réguliers des zapatistes dans la région. 
  • La seconde solution est d’emprunter 2 colectivos : de San Cris à Ocosingo puis d’Ocosingo à Palenque. Cette option est beaucoup plus rapide et plus économique.  Vous avez le risque d’être immobilisé plusieurs heures par un barrage et de devoir donner une petite contribution aux bloqueurs. 
  • La troisième solution consiste à prendre une excursion organisée par une agence depuis San Cristobal, en général ce tour débute très tôt le matin. Il passe par Ocosingo pour rejoindre le site d’Agua Azul et de Palenque. En principe, c’est un tour à la journée qui repart pour San Cristobal le soir. Vous pouvez demander au prestataire de vous laisser à Palenque. 

Vous pouvez aussi rejoindre Palenque en bus depuis la région du Yucatan au départ des villes de Mérida, Campeche, Bacalar, Chetumal. La compagnie ADO au Mexique possède des cars très confortables, nous recommandons cette compagnie.

Palenque possède également un aéroport international qui fait la liaison avec des villes mexicaines : Mexico, Cancún, Oaxaca, Cozumel, Tuxtla Gutiérrez. 

Vous pouvez également rejoindre Palenque depuis Florès au Guatemala. Plusieurs agences proposent ce type de trajet, comptez approximativement 6 h de transport environ. Le passage à la frontière se fait au poste d’El Ceibo avec un changement de véhicule et de conducteur.

Vue du palais de palenque avec un chemin de terre
Palenque © Académie des Aventuriers

Se rendre au site archéologique depuis la ville de Palenque 

La solution la plus économique pour visiter la cité maya de Palenque au Mexique consiste à prendre un colectivo depuis la gare routière Ado. Comptez 15 pesos le trajet. Le colectivo vous dépose à la billetterie située en amont du site. La seconde solution est de prendre un tour depuis une agence de Palenque, un véhicule viendra vous chercher directement à votre hébergement. Cette excursion comprend la visite des cascades d’Agua Azul. Une autre solution consite à prendre un taxi privé. Enfin, si vous possédez une voiture, le site propose des parkings gratuits.

Le billet d’entrée est de 90 pesos auquel il faut ajouter 45 pesos pour le parc national (tarif en novembre 2023). Ouverture du lundi au dimanche de 8h30 à 17h, attention la dernière entrée est à 16 h. Comptez au minimum 3h de visite. Le billet inclut la visite du musée (fermé pour cause de travaux le jour de notre visite). À la billetterie, plusieurs guides vous proposent leurs services en anglais, en espagnol ou en français.

🇲🇽 Vous aimez la géographie, découvrez comment créer des pixels art des drapeaux des nations participant aux Jeux Olympiques

Visiter la cité maya de Palenque au Mexique

Le site archéologique de Palenque se distingue comme l’un des sites majeurs de la période classique de l’aire maya.

Histoire de cette cité maya

Fondée à la fin de la période préclassique, la cité est devenue une puissante capitale vers 500 apr. J.-C. La ville prospéra grâce au commerce principalement. La cité était dirigée par un ajaw, une fonction qu’on peut comparer à un roi ou un chef. La vie politique et sacrée était centrée autour d’un immense palais, siège du pouvoir de la dynastie régnante, et comprenait des mausolées et des temples. L’ajaw servait de lien entre les dieux et le peuple. Il intervenait auprès des dieux pour protéger et nourrir son peuple. Au VIIe siècle, Pakal le Grand atteignit le pouvoir et transforma Palenque en une cité qui rivalisait avec d’autres grandes cités mayas. Le style palencano se caractérise par sa raffinerie, sa légèreté, et son harmonie, avec des bâtiments uniques à toits voûtés. Antérieur à Tikal, Palenque est un exemple éminent de site cérémoniel et administratif de l’époque classique maya.

Le temple des inscriptions

Le Temple des inscriptions a été conçu par Pakal I pour son monument funéraire. Il se dresse au sommet d’une pyramide haute de 20 m. À l’intérieur se trouvent trois tablettes recouvertes d’inscriptions, d’où le nom donné au temple. Elles forment un seul texte de 617 blocs glyphiques qui parle de l’histoire de Palenque. Depuis le temple, un escalier dissimulé par une dalle mène à une crypte comportant de nombreux ornements et le fameux sarcophage de Pakal. À l’intérieur a été trouvé un squelette dont la tête était couverte d’un masque de jade.

Temple des inscriptions Palenque Mexique Chiapas
Temple des inscriptions – © Académie des Aventuriers

Le Palais

Situé au nord-est du Temple des Inscriptions sur une plate-forme de base trapézoïdale, le Palais est la plus importante structure du site. Concernant sa fonction, il y a plusieurs hypothèques : un ensemble résidentiel, un complexe administratif ou bien encore des édifices à vocation cérémonielle. L’accès se fait par de grands escaliers. Le Palais est constitué de patios, de galeries, de petits bâtiments appelés « maisons » et de nombreux souterrains. Dans une maison a été trouvé un panneau appelé « tablette ovale ». Cette œuvre représente Pakal et sa mère Dame Sak K’uk qui lui remet une coiffure lors de son accession au trône. L’élément le plus imposant du Palais est une tour carrée de quatre étages. Les archéologues pensent qu’elle servait d’observatoire.

Le Palais, site de Palenque, Chiapas
Le Palais – © Académie des Aventuriers

Le groupe de la Croix

Le Groupe de la Croix comprend le Temple de la Croix, le Temple du Soleil et le Temple de la Croix Feuillue. Il est situé au sud-est du Palais, de l’autre côté de la rivière Otulum. Les trois temples sont érigés sur des pyramides. Ils ont été consacrés le même jour, le 10 janvier 692, par K’inich Kan Bahlam II. Chaque temple est associé à l’une des trois divinités de la Triade de Palenque : GI, GII et GIII. Cette association lie le souverain à des événements mythiques et à des ancêtres royaux, tout cela dans le but de le légitimer. Depuis le Temple de la Croix, vous avez une magnifique vue sur le site et notamment sur le Palais.

Le groupe de la croix site archéologique de Palenque Mexique, Chiapas
Le groupe de la Croix – © Académie des Aventuriers

Le jeu de pelote

Comme chaque cité, Palenque possède un jeu de pelote. C’était une pratique sportive sacrée chez les Mayas. L’objectif principal était de faire passer une balle en caoutchouc de 3 kg environ à travers un anneau vertical, appelé le « cercle de victoire ». Les joueurs utilisaient leurs hanches, coudes, genoux ou pieds pour faire rebondir la balle et la diriger. Les joueurs étaient parfois des membres de l’élite ou des prêtres. Aussi, les parties pouvaient avoir des implications religieuses, politiques ou sociales. Le jeu de balle maya était bien plus qu’un simple sport ; il était une expression complexe de la spiritualité, de la mythologie et de la vie quotidienne des Mayas. Les terrains de jeu de balle et les artefacts associés sont des témoignages importants de cette pratique ancienne.

jeu de pelote, site archéologique de Palenque chipas
Jeu de Pelote – © Académie des Aventuriers

La jungle et les cascades autour des vestiges

Visiter la cité maya de Palenque au Mexique, c’est aussi découvrir un cadre enchanteur. Le site est entouré d’une jungle luxuriant. N’hésitez pas à emprunter les chemins tout autour du site pour découvrir la biodiversité régionale. Les sentiers serpentent à travers une variété de plantes tropicales, de lianes suspendues et d’arbres majestueux. Les bruits de la faune locale, des oiseaux exotiques aux singes hurleurs, ajoutent une touche magique. Vous allez découvrir de belles cascades : las Cascadas Sombrillas et la Cascada Motiepá. Cette jungle offre un paysage qui captive l’imagination.

cascades et jungle du site archéologique de palenque
La jungle de Palenque – © Académie des Aventuriers

La redécouverte de ce merveilleux site

Après son abandon au IXe siècle, la végétation luxuriante a protégé les édifices de la jungle et contribué à préserver l’intégrité du site. Au XVIIIe siècle, un religieux nommé Ramón Ordoñez informa le capitaine général du Guatemala de l’existence des ruines. Le roi d’Espagne, passionné d’antiquités, ordonna l’envoi d’une expédition militaire. Malheureusement, cette expédition provoqua des dommages irréversibles en endommageant certains murs pour prélever des échantillons destinés à l’Espagne. Au XIXe siècle, des explorations supplémentaires ont eu lieu. Au XXe siècle, des expéditions significatives, dont celle d’Alberto Ruz Lhuillier de 1949 à 1952, ont été menées. Depuis, les activités de recherche archéologique à Palenque se sont poursuivies presque sans interruption. Le site a éré désigné parc national en 1981. Il est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1987.

temple maya avec de nombreux escaliers à palenque dans le chiapas au mexique
Temple de la Croix © Académie des Aventuriers

🇪🇺 Apprenez la géométrie et la géographie de manière ludique grâce à nos programmes de construction des drapeaux de l’Union européenne

Découvrir Palenque et la région du Chiapas

Maintenant que vous avez découvert le site de Palenque, nous vous conseillons de passer quelques jours dans la magnifique région du Chiapas. Entre expériences familiales, randonnées dans la jungle, découverte de cascades et des communautés locales, il y en a pour tous les goûts !

Les lieux à découvrir dans la ville de Palenque

Palenque est renommée pour son site archéologique maya, mais c’est aussi une ville moderne, nichée au cœur d’une végétation luxuriante. Elle offre également une atmosphère animée et des expériences uniques :

  • La ville de Palenque offre quelques endroits à explorer : le parque central, un marché artisanal et le musée textile Lak Puj Kul, l’église Santo Domingo, etc.
  • Ecoparque Aluxes est une expérience familiale enrichissante après la visite des ruines. Géré par une association à but non lucratif, le parc se consacre au sauvetage d’animaux victimes de cruauté. Travaillant en collaboration avec des vétérinaires, l’association nourrit, soigne et réhabilite les animaux dans leur environnement naturel lorsque cela est possible. En plus du sauvetage, l’association a contribué à la régénération de l’écosystème en plantant plus de 10 000 arbres et en créant divers microclimats. Le parc propose deux itinéraires, court et long, offrant des rencontres avec une variété d’animaux tels que perroquets, crocodiles, singes, ratons laveurs, flamants roses, tapirs et jaguars.
  • Ecomundo Park est un parc familial offrant diverses attractions : un lac, un restaurant, des cascades, des ponts suspendus et des miradors. Le parc propose également une gamme d’activités telles que le vélo, le paddle board, le kayak, la tyrolienne, ainsi que des randonnées guidées sur les sentiers. C’est un lieu où les familles peuvent profiter d’une variété d’activités en plein air dans un cadre naturel.
Le panneau avec des lettres colorées de Palenque
Palenque, labellisée pueblo magico – © Académie des Aventuriers

Les lieux intéressants à visiter dans les environs de Palenque

La région du Chiapas, au Mexique, regorge de sites naturels et culturels à explorer. Voici quelques-uns  :

  • La cascade de Misol-Ha (20 kilomètres au sud-ouest de Palenque). C’est une chute d’eau impressionnante, entourée d’une forêt tropicale luxuriante. Vous pouvez vous promener autour de la cascade et même marcher derrière le rideau d’eau.
  • Les cascades d’Agua Azul (60 kilomètres à l’est de Palenque). Ces cascades turquoise sont un spectacle naturel à ne pas manquer. Vous pourrez vous baigner dans les piscines naturelles formées par les cascades.
  • Les cascades de Roberto Barrios (30 kilomètres au nord de Palenque). Cet ensemble de cascades pittoresques offre une expérience rafraîchissante au milieu de la jungle luxuriante. Vous allez explorer plusieurs cascades et profiter de piscines naturelles pour vous baigner. 
  • Les lagunes de Catazajá offrent un paysage pittoresque avec des étendues d’eau entourées de végétation luxuriante et de collines verdoyantes. Vous pourrez profiter d’activités telles que la navigation de plaisance, la pêche, ou simplement se détendre au bord de l’eau. Les lagunes de Catazajá offrent également des opportunités pour les amateurs d’observation des oiseaux.
  • Les communautés Nahá et Metzabok offrent une expérience immersive. Vous allez apprécier la nature, participer à des activités culturelles et contribuer au tourisme durable. C’est également l’occasion de découvrir la richesse culturelle des peuples autochtones de la région, en préservant et respectant leur patrimoine.
  • Yaxchilán est une ancienne cité maya accessible en bateau depuis Palenque, en naviguant sur la rivière Usumacinta. Yaxchilán est renommée pour ses sculptures monumentales.
  • Bonampak est une autre ancienne cité maya située à proximité de Palenque. Cette cité est célèbre pour ses fresques qui décrivent des scènes de la vie quotidienne et des rituels mayas.
  • Toniná est un site archéologique majeur situé dans la région des Hautes Terres du Chiapas. Il s’agit d’une ancienne cité maya qui a prospéré pendant la période classique de la civilisation maya, entre environ 600 et 900 après J.-C. Le site se caractérise par ses structures impressionnantes, y compris plusieurs pyramides et palais.
cascades dans la jungle dans le chiapas au mexique
Cascades de Roberto Barrios – © Académie des Aventuriers

Visiter la cité maya de Palenque au Mexique est bien plus qu’une simple exploration des ruines mayas. C’est une plongée fascinante dans l’histoire ancienne, où la civilisation maya a prospéré au cœur de la jungle luxuriante. Les ruines de Palenque révèlent l’ingéniosité architecturale et la complexité culturelle de cette ancienne cité. Au-delà du site archéologique, la ville offre une base stratégique pour explorer le Chiapas. Cette merveilleuse région propose une aventure complète qui allie histoire, culture, nature, et expériences uniques.

L’Académie conçoit régulièrement des ressources pédagogiques pour le Cycle 2 et le Cycle 3. N’hésitez pas à vous inscrire à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités.

Sources : 

Laisser un commentaire